Logo.png
unnamed_edited.jpg

QUI SOMMES-NOUS

Qui sommes-nous ?

Le harcèlement scolaire est malheureusement une réalité face à laquelle presque un élève par classe est concerné. Il peut avoir des conséquences importantes sur le développement psychologique et social de l'enfant et de l'adolescent à plus long terme : sentiment de honte, perte de l'estime de soi, difficultés à aller vers les autres, développement de conduites d'évitement. Certaines situations de harcèlement en milieu scolaire sont si intenses et fréquentes que la victime n'y voit qu'une seule issue : le suicide.

L'association Heimdall est là pour venir en aide aux jeunes en proie au harcèlement scolaire et à leurs proches dans le canton de Genève. Elle a pour missions de soutenir et défendre les victimes de tels agissements, de préserver l'intégrité et la dignité des enfants et adolescents, de les outiller afin qu'ils puissent suivre leur scolarité sereinement et de dénoncer les cas aux directions d'établissements scolaires ainsi qu'au DIP, si cela s'avère nécessaire.

L'association Heimdall est composée d'un groupe de soutien formé de professionnels de la santé et de l'enfance, ainsi que d'un groupe de motards intervenant dans les établissements scolaires et permettant de créer des liens avec les enfants. 

Notre devise : Unis contre le harcèlement scolaire !

Groupe de soutien

 

Le groupe de soutien est composé de professionnel-le-s de la santé, de l’éducation et du social, tous bénévoles. Son but est, dans un premier temps, d’accueillir l’enfant ou adolescent victime de harcèlement scolaire ainsi que sa famille. Après les avoir entendus dans leur souffrance, le groupe de soutien souhaite leur proposer différents outils pour prendre confiance en eux, pouvoir s’affirmer davantage et sortir de ce statut de victime. Au besoin, les professionnels orientent et accompagnent le jeune et sa famille vers les différentes structures et organismes du réseau genevois, utiles à l’amélioration de la situation.

Durant tout ce processus, un lien de confiance se crée avec les deux intervenants qui sont nommés répondants de l’enfant ou adolescent et sa famille. La collaboration avec le groupe de motards permet de choisir un parrain qui va lui aussi pouvoir créer un lien spécifique avec eux.

Le trio de répondants et parrain ainsi créé va pouvoir évaluer, en accord avec le jeune et sa famille, si une intervention du groupe de motards est bénéfique, en parallèle au soutien et à l’accompagnement.

 

Groupe de motards

Le groupe de motards est constitué d'hommes et de femmes pilotant des motos de toutes marques et toutes cylindrées. A contrario du groupe de soutien, ils ne sont pas forcément des professionnels de la santé ou de l'enfance. Peu importe les horizons professionnels des membres de ce groupe, ils sont les parrains des victimes et à ce titre, ils s'investissent pour aider le groupe de soutien à mener à bien ses missions. Leur présence est essentielle lors d'interventions programmées dans des établissements scolaires. Equipés de gilet de sécurité aux couleurs de l'association, ils prendront en charge les enfants ou adolescents à la sortie de l'école, afin de montrer aux victimes qu'elles ne sont pas seules et que nous sommes là pour les aider et les soutenir.

La moto est un outil très utile pour créer des liens avec les jeunes. Leur curiosité nous permet d'entrer en contact plus facilement avec eux et ainsi de pouvoir expliquer notre mission. 

 

 

Bénévoles

Les bénévoles sont une aide incommensurable à la réalisation de nos missions. Qu'ils soient motards ou non, ils sont présents lors d'événements auxquels participe l'association.

Divers clubs de motos de Genève participent également ponctuellement aux interventions du groupe de motards dans les établissements scolaires. Le gilet de sécurité de l'association leur est alors prêté afin de les identifier comme partenaires.

 

Heimdall

Pourquoi est-ce que l'association a choisi Heimdall comme emblème ? Heimdall est un dieu de la mythologie nordique. Il est le gardien du pont Bifröst (l'arc-en-ciel qui sépare Ásgard des mondes inférieurs) et a pour charge de souffler dans Gjallarhorn (son cor) lorsque viendra le Ragnarök. Capable d'entendre l'herbe pousser et une seule feuille tomber, il peut voir jusqu'aux confins du monde, même dans l'obscurité et la nuit.

Symboliquement, nous entendons les victimes et les témoins, nous voyons les agissements néfastes et nous allons souffler dans notre cor afin de signaler les cas de harcèlement scolaire et alerter qui de droit.